[Manga] Märchen Awakens Romance

Un vieil anime mais qui restera pour moi un bon moment de divertissement. J’ai connu ce manga sur Mtv en VF (bouhhh). Bon par la suite j’ai réussi à me procurer les épisodes en VOSTFR. La publication à commencé en juillet 2005. Pourquoi j’ai été attiré je sais pas mais en tout cas j’ai pas mal accroché avec l’univers.

 Marcast

Marchen awaken Romance est un manga de Nobuyuki Anzai, il a notamment dessiné flame of recca et Mär Omega (la suite de celui dont je vais parler). comme d’habitude, c’est un Shonen (promis le prochain sera d’un autre style) et il comporte 15 tomes dans sa version imprimée.

Là où l’histoire commence…

Allez assis-toi en tailleur et viens écouter l’histoire de ginta Toramizu. Ce petit collégien est ce qu’on appelle un rêveur, il s’imagine un monde utopique digne des plus grands conte de fée. C’est d’ailleurs pour cela que je me suis identifié à lui à l’époque :3

Toute les nuits, il rêve de ce monde prénommée « Märche ». Va savoir pourquoi mais c’est un mot allemand signifie « conte de fée ». On saluera l’imagination débordante de l’auteur (seule critique dans cet article 😀 ).

Bousculé à l’école et essuyant les railleries de ses camarades, il accepte de suivre un curieux personnage dans le monde de Mär Heaven. Ce monde est assez particulier car il voit sa force décuplé et apprends aussi l’utilisation d’artefacts magique. Ces artefacts vivants vont donner de l’intérêt au manga car ils vont permettre de créer des liens entres les divers personnages de l’univers de Mär.

L’essentiel de l’histoire est une bataille entre le groupe qu’il forme tout au long de son aventure et les pièces de l’échiquier et son armée.

MAR

(Cet image a pour but de vous inciter à regarder l’animé)

Ce que j’ai aimé

En tout premier, j’ai beaucoup apprécié le personnage de Ginta car il correspondait assez à mon état d’esprit à l’époque. Mais aussi, je suis assez sensible aux mangas où le protagoniste faible et peu charismatique évolue pour devenir un vrai leader de groupe et développe une personnalité propre à lui.

Même si ces thèmes sont récurrents dans le monde du manga, j’apprécie quand ils sont traités de manière différentes. Car c’est vrai, la plupart des shonen grand public se ressemble dans les principaux enseignements et leçon de vie (quoi je l’ai déjà dis ? Je radote? ).

Ce que j’ai aussi apprécié, c’est la personnification de certaines armes avec leurs propres personnalités qui permet de retrouver des scènes pleines d’humour et des séquences plus dynamiques et vivantes.

Opening de Mär

4 Comments
  1. 6 années ago
    Camille

    Avec moi, l’image incitative ne fonctionne pas… =P

  2. 6 années ago
    Mariah Chan

    Ah tiens, je l’avais oublié cette anime. Je suis à la moitié de l’histoire et faut que je le reprenne si je veux savoir ce qu’il est devenu.

    Pareil que Camille, l’image n’a pas marché avec moi. =D

Laisser un commentaire